Une récente étude* portant sur les effets de la méditation de pleine conscience dans le cas de douleurs chroniques a largement été relayée ces derniers jours. Il s’agit d’une méta-analyse qui reprend les résultats de 21 recherches dans le but de comparer les bienfaits du programme MBSR à ceux de Thérapies Cognitivo-Comportementales (TCC) fréquemment utilisées pour la gestion des douleurs.

En cultivant une meilleure connaissance de ses sensations, pensées, émotions, et en offrant un apprentissage de stratégies d’autorégulation, le MBSR permet de vivre la douleur différemment et d’améliorer la qualité de vie des patients. 

Rien de très nouveau dans cette étude, et comme c’est souvent le cas, la conclusion suggère de nouvelles recherches… En attendant, les soignants et les patients sont de plus en plus nombreux à reconnaître les bénéfices de la méditation dans le rapport à la douleur qui peut être vécue « sans angoisse », pour reprendre les termes de Jean-Gérard Bloch.

Si le sujet vous intéresse, voir aussi cet article au sujet du programme en 12 semaines inspiré des travaux de Jon Kabat-Zinn « Gestion de la douleur chronique basée sur la pleine conscience » (MBCPM : Mindfullness Based Chronic Pain Management).

   

Si vous souhaitez recevoir la Newsletter d'Ateliers Mindfulness, merci de renseigner votre adresse ci-dessous :

* indicates required